Bilan Cardiovasculaire

Tension_artérielle.jpg

Document à compléter si vous passez le bilan médical. 

Bilan cardiovasculaire

(document à télécharger ci-dessous). 

Le bilan cardiovasculaire a pour but d'observer un risque potentiel d'événement cardiovasculaire.

 

Lors de ce bilan, il sera réalisé :  une anamnèse fouillée, un examen clinique ciblé, un ECG de repos et une épreuve d'effort (avec ou sans ECG d'effort en fonction de l'individu). 

 

L'anamnèse détaillée sera complétée par un questionnaire à remplir à l'avance (téléchargement ci-dessous) afin d'obtenir le plus d'informations pertinentes. Il est important de le faire avant la visite car vous devrez probablement regarder dans vos dossiers médicaux.

L'examen clinique cardio-pulmonaire recherchera une éventuelle anomalie du rythme cardiaque ou un souffle potentiel. 

Ce bilan est associé à un électrocardiogramme (ECG) de repos.

Lors de la pratique du sport de loisir et de compétition ou tout simplement sans raison précise, le cœur peut présenter des modifications dans les courants électriques. C’est pourquoi il est important, surtout s’il y a certaines plaintes (douleur thoracique, malaise,…) de réaliser un ECG de repos afin de déceler ces éventuelles anomalies. 

L'épreuve d'effort accompagnée de l'ECG d'effort. 

​L'épreuve d'effort sur vélo, voire sur tapis, est un test d'intensité croissante qui se fait par palier. Au fur et à mesure, le corps s'adapte et les paramètres physiologiques évoluent. L'objectif est d'atteindre la capacité cardio-pulmonaire maximale, d'analyser les échanges gazeux, l'évolution de la fréquence cardiaque et de la tension artérielle. Une spirométrie est réalisée à l'avance pour déterminer si une limitation pulmonaire existe. L'ECG d'effort sera proposé selon les recommandations de l'American Heart Association. Elle est utile en cas de doute de maladie coronarienne, de fatigue anormale ou de palpitations. En cas de syncope vraie, il faut consulter en cardiologie. 

Si une pathologie est suspectée ou si la personne présente un risque cardiovasculaire trop élevé, elle sera réorientée vers un cardiologue du sport.